La vaccination du chien

La vaccination du chien

Quand faut-il faire vacciner son chien ?
La vaccination intervient très tôt dans la vie d’un chien car dès ses deux mois, il n’est plus protégé par les anticorps de la mère. Il doit donc recevoir sa première injection de vaccin à cet âge. Deux autres injections doivent être faites par la suite, à un mois d’intervalle l’une de l’autre. C’est nécessaire pour protéger votre chiot des maladies du jeune âge

Ainsi, il est indispensable de l’emmener chez le vétérinaire pour la seconde injection, et ce, dans les jours qui suivent son achat, et d’y retourner encore un mois plus tard pour la troisième.

Par la suite, sachez que la majorité des vaccins exige un rappel annuel.

De plus, les défenses immunitaires du chien baissent avec l’âge. Ne négligez donc pas ses vaccins même s’il est vieux.

Les maladies contre lesquelles faire vacciner votre chien : Elles sont au nombre de 7 :

– La maladie de Carré : C ou D

 Cette maladie est très contagieuse entre les chiens. Elle frappe surtout les jeunes chiens mais elle peut s’attraper à tout âge. Cette affection est très dangereuse car elle cause le plus souvent la mort de l’animal.
Elle se manifeste par de la fièvre, une baisse d’appétit, un écoulement nasal etune conjonctivite. Les symptômes deviennent ensuite plus violents car le chien a des difficultés respiratoires, il est pris de tremblements irréversibles et de diarrhées.

– La parvovirose : P

 Cette maladie est très répandue, en particulier chez les chiens vivant en communauté (chenils, élevages, pensions…). L’animal est alors pris de diarrhées contenant du sang. Elle est souvent mortelle, notamment chez les chiots.

– L’hépatite contagieuse canine : H

 Même si cette maladie touche de plus en plus rarement les chiens, elle existe et est mortelle. Elle ressemble à l’hépatite virale qui touche l’homme, avec des problèmes oculaires en plus.

– La rage : R

Le vaccin contre cette maladie est obligatoire pour le chien si vous séjournez dans un camping, si vous le placez dans une pension, si vous vous


– La leptospirose : L 3 pour 3 types de leptospirose
rendez dans une exposition ou dans les départements de la Moselle, de la Corse et à l’étranger.
Ces précautions sont prises car la rage est la seule maladie transmissible à l’homme.
La vaccination contre la rage n’implique qu’une seule injection lorsque le chiot a 3 mois.

Cette maladie est très mortelle. Elle se manifeste par une hépatite doublée d’une grave insuffisance rénale. Elle est due à une bactérie que l’on retrouve dans l’urine des rongeurs.

– La piroplasmose :  pour les tiques

Cette affection est transmise par les tiques ; les globules rouges sont détruits par un parasite. Si votre chien contracte la maladie, il n’aura plus d’appétit, sera très fatigué, pris de vomissements et ses urines seront très foncées. Il doit être soigné très rapidement car il peut mourir de jaunisse et d’urémie.
La vaccination se fait en deux injections, à un mois d’intervalle, dès l’âge de 5 mois. Elle sera inefficace si elle est pratiquée alors que le chien est déjà malade.

– La toux du chenil : KC et Pi (sorte de grippe)

 Comme son nom l’indique, la toux du chenil se caractérise par une violente toux qui peut être très pénible pour les chiots et que l’on rencontre essentiellement dans les élevages, les chenils et les pensions.
La vaccination contre cette maladie est obligatoire si vous souhaitez faire garder votre chien dans une pension.

N’oubliez pas les dates de rappel des vaccins de votre chien. En cas d’oubli de mise à jour, si votre animal est en contact avec un chien malade, il contractera la maladie à son tour

vaccinations : C H P L  : vaccinations les plus importantes sauf Toux du chenil et Rage

vaccinations : C H P Pi L : vaccinations les plus importantes avec Toux du chenil (efficacité limitée) et sans Rage

Toux du chenil :

– Pneumodog (étiquette rose) rappel un mois après la première injection puis tous les ans

– K C « Nobivac » vaccin intranasal à faire tous les ans, pas de contact avec d’autres chiens pendant 10 jours.

ne sont plus protégés par les anticorps de leur mère. C’est un âge où ils sont particulièrement sensibles aux maladies.

Dès l’acquisition d’un chiot, il est très important de le faire correctement vacciner par un vétérinaire.
Il doit recevoir deux injections à environ un mois d’intervalle pour toutes les maladies contre lesquelles vous voulez le protéger.
La plupart des vaccins nécessite ensuite un rappel annuel.